Contactez-nous

L’importance de se former à la thermique du bâti

Il arrive que l’agent immobilier soit confronté à un problème d’isolation dans un logement, et/ou à un manque de fiabilité du diagnostic de performance énergétique (DPE). Dans ce cas, bénéficier de connaissances pointues en matière de thermique du bâti, grâce à une formation adaptée, va se révéler essentiel pour conseiller au mieux ses clients.

Pourquoi le DPE peut poser problème...

Obligatoire depuis 2006 pour les ventes de logement, affiché depuis 2011 sur les annonces immobilières, le diagnostic de performance énergétique (DPE) fournit diverses informations concernant la consommation d’énergie du bien immobilier. Chaque logement est ainsi classé dans des catégories allant de A (la meilleure) à G (la moins bonne). Renouvelé tous les 10 ans, il a pour objectif d’inciter les propriétaires à effectuer des travaux de rénovation, et notamment à améliorer l’isolation thermique du bâti. Toutefois, comme tous les outils, il manque parfois de fiabilité. Bien que rarissimes, les pressions de propriétaires sur les diagnostiqueurs peuvent survenir, d’autant que le DPE conditionne le montant de certaines aides comme le prêt à taux zéro. Plus souvent, c’est juste “l’effet de seuil” qui va jouer. Quand un logement se trouve à mi-chemin entre deux catégories, alors une petite erreur d’appréciation concernant la consommation d’énergie, ou une légère différence dans la méthode de calcul, suffit pour passer de l’une à l’autre.   Un autre écueil fréquent lors de l’établissement des diagnostics est le recours aux factures de chauffage pour déterminer la consommation. Si le logement n’était pas ou peu occupé les mois précédents le DPE, la consommation est plus faible. Forcément. En outre, il faut se fier aux seules déclarations des anciens propriétaires pour tous les éléments non vérifiables, comme l'épaisseur de l’isolation dans des combles non accessibles...

iStock 481645322 thermique

En quoi une formation thermique vous sera utile ?

Or, sans une formation appropriée sur les sujets thermiques, comment l’agent immobilier pourrait-il repérer ces erreurs factuelles ou ces imprécisions gênantes, et ainsi apporter à ses clients les bons éléments pour faire leur choix ? Avec une formation sur la thermique des bâtiments, un agent immobilier devient capable d’analyser les vrais besoins énergétiques d’un logement habité, ainsi que les besoins de travaux d’isolation pour mieux réduire les factures de chauffage. Ce type de formation aborde également le sujet de la ventilation pour offrir le meilleur confort possible aux occupants. Un sujet important dans un monde où les canicules se multiplient l’été. Une formation thermique permet aussi de mieux distinguer les besoins d’isolation en fonction du type et de l’ancienneté du bâti, car il peut y avoir de fortes divergences du point de vue des qualités thermiques et bioclimatiques selon l’époque de construction. De même, les différents matériaux ou méthodes de construction ont une grosse influence...   Enfin, dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique, année après année les projets de loi se multiplient, et les obligations de travaux d’isolation se renforcent. Dans le bâti ancien en particulier. C’est donc une thématique qui va naturellement intéresser les futurs acheteurs, un phénomène qui ne peut que prendre de l’ampleur au fil du temps. A l’avenir, tout agent immobilier devra nécessairement disposer des compétences requises pour répondre aux questions de ses clients sur ces sujets !

Envie de rejoindre un réseau qui forme ses collaborateurs ?

Découvrez la méthode Guy Hoquet.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de ce site et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins statistiques, de personnalisation des contenus, de partage sur les réseaux sociaux, de contenus de plateformes sociales, de lecture vidéo, de mesure d'audience, de profilage et de publicité ciblée. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.
J'accepte