Contactez-nous

La franchise immobilière : une opportunité en période de crise

La crise sanitaire et économique qui touche le pays depuis maintenant plus d'un an a remis en cause bien des idées reçues, bien des choses que l’on tenait pour acquises. Les agents immobiliers indépendants ne sont pas épargnés par la tendance, et beaucoup songent à se rapprocher des réseaux de franchises qui apparaissent comme un ancrage solide.

Pourquoi les agents indépendants sont-ils tentés par la franchise ?

Est-ce que les vaccins signeront la fin de la pandémie ? Les nouveaux variants finiront-ils par provoquer un nouveau confinement ? Le manque de visibilité est criant pour toutes les agences indépendantes, fragilisées par la crise qui se prolonge. Malgré leur talent et bonne volonté, de nombreux professionnels commencent à s’interroger sur la pertinence de leur modèle, et se demandent s’il ne vaudrait pas mieux se rapprocher d’une franchise.   Il est vrai qu’un réseau franchisé semble être la solution anti-crise idéale dans le secteur immobilier, en jouant un rôle d’amortisseur bienvenu. Les agents peuvent ainsi partager les coûts et les risques en période difficile, tout en conservant leur indépendance financière et juridique (vu qu’ils restent “maîtres à bord”), et surtout en profitant à plein des opportunités qui ne manqueront pas de se manifester avec le “retour à la normale”.   Un réseau de franchise, c’est avoir un repère vers qui se tourner dans les moments difficiles, des connexions personnelles avec qui tisser des liens, et qui fait bénéficier ses membres de tout un tas de bonnes pratiques mises en œuvre par les autres agents, ainsi que de conseils pertinents pour surmonter cette période d’instabilité et d’inquiétude.

Une franchise pour s’adapter, se réinventer, et innover

Les nouveaux venus dans le secteur immobilier l’apprennent parfois à leurs dépens : être un bon agent immobilier et être patron d’agence immobilière, ce n’est pas la même chose. D’autant plus en temps crise où il faut savoir s’adapter, conserver le moral, rebondir en permanence, pour s’assurer de pouvoir profiter du monde post-COVID.   Certaines petites ou nouvelles agences indépendantes ont besoin d’un accompagnement, de soutien, et d’une voie à suivre claire et précise pour avancer. Un réseau de franchisés peut leur offrir cela en définissant les protocoles sanitaires à adopter, un plan de continuité des activités, et les objectifs à atteindre pour surmonter les effets de la crise. Des groupes de travail et d’échanges peuvent aussi être organisés pour se motiver les uns les autres, et partager les bonnes idées afin de se réinventer et de proposer de nouveaux outils ou services aux clients. Ou entamer une mue numérique qui a trop longtemps tardé.

Quelles mesures ont été prises par les réseaux face à la crise ?

Plusieurs réseaux ont décidé d’apporter leur pierre pour soutenir les agents immobiliers. Le réseau Guy Hoquet a évidemment participé à ce mouvement d’ensemble en mobilisant un effort financier important pour ses franchisés, sous la forme d’un gel des redevances durant plusieurs mois. Sans compter la caisse de solidarité qui a permis aux franchisés qui s’en sortaient plutôt bien de prêter à ceux qui étaient en difficulté, au plus fort de la crise.    Une autre initiative a été lancée au travers de formations virtuelles (vidéos) gratuites. Ces modules ont été fort utiles pour accompagner les franchisés dans l’analyse de centaines d’ordonnances, prises au cours des derniers mois par les pouvoirs publics.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de ce site et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins statistiques, de personnalisation des contenus, de partage sur les réseaux sociaux, de contenus de plateformes sociales, de lecture vidéo, de mesure d'audience, de profilage et de publicité ciblée. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.
J'accepte